*SOA, c'est le nom pour lequel j'avais fait campagne lors de la création des nouvelles régions - SOA pour Sud-Ouest Atlantique devenu Nouvelle Aquitaine et SOM pour Sud-Ouest méditerranéen !

J'ai toujours milité pour que les habitants des campagnes et ceux des villes bénéficient des mêmes conditions de vie et donc d'accès à la culture, source de développement socio-économique majeur. Pour preuve, ce discours que j'avais prononcé le 27 avril 2012 à Couze à l'occasion du vernissage d'une exposition d'oeuvres de Pascal Magis, la 1ère après son départ vers l'au-delà ...

Invitation

"Possédé par le démon de la création, Pascal Magis est animé par une transe picturale d'où naissent des ciels nuageux éclaboussés de lumière : rouges aux reflets dorés ; bleus rayés d'ultramarine ; verts captivants ; jaunes incandescents ; tons de terre éclatants. Baroques et lyriques, les couleurs se superposent comme des calques ; confrontées, elles s'illuminent et créent une introspection fulgurante."

J'ai trouvé ce joli texte de Myriam Soria, professeur agrégée de l'université de Poitiers, a écrit sur votre époux, Madame ...

Il définit parfaitement les oeuvres que vous avez aimablement mises à disposition de Couze ; il illustre parfaitement cet hommage au faiseur de rêves qu'a initié notre amie Françoise Cheyrou.

Et c'est tout autant au faiseur de rêves qu'était Pascal Magis qu'aux amoureux de Couze que je veux rendre hommage aujourd'hui.

Le rêve que j'ai fait en 2008 était de rendre son ambition à Couze et Saint-Front, Madame !

Et à travers les oeuvres de votre mari - qui a su aller d'Aurillac à Limoges, de Limoges à Meyrals mais aussi exporter son talent à Londres, New-York, Dubaï - on imagine combie les élus de Couze et moi-même sont heureux de pouvoir faire profiter leurs concitoyens d'un talent aussi reconnu de par le monde.

Ses tableaux sont autant accrochés dans des musées hollandais qu'à l'école de Tursac.

C'est cela que je veux montrer aux Couzots.

C'est cette ambition que je veux leur offrir : donner à leurs enfants la chance - alors qu'ils ne peuvent pas arpenter les allées des musées Georges Pompidou ou d'Orsay à Paris, Guggenheim et d'art moderne à New-York - de découvrir l'Art avec un grand A ..., celui de la simplicité du coeur et de la qualité du talent ..., celui qui va leur donner envie de prendre un crayon ou un pinceau et qui va leur permettre à leur tour d'exprimer ce qu'ils ressentent ...

Leur donner envie d'être eux-mêmes de grands talents ... dans quelque domaine que ce soit ... mais leur donner l'idée que eux-aussi peuvent faire de grandes choses ... Alors, qui sait ... un jour ... l'un de nos écoliers ouvrira un atelier à Couze, en fera une galerie qu'on viendra visiter du monde entier ... et donnera des cours aux successeurs du club Pastel de Couze !

Combien Meyrals doit-il à votre époux ? Combien de gens sont venus se promener dans ce village ne serait-ce que pour visiter l'atelier de votre mari ?

Outre son rôle éducatif et social, la culture est une source formidable de développement pour nos petits villages ... On vient voir un artiste et on découvre des restaurants sympa pour finir la journée entre amis ... C'est ainsi que les campagnes vivent ... C'est ainsi que les villages se développent durablement.

Hommage donc au faiseur de rêves, Pascal Magis et hommage à tous les bénévoles associés à Couze Initiatives, association créée à ma demande pour promouvoir la Culture avec un grand C multiple, hommage à Françoise qui a osé vous contacter et vous convaincre d'exposer ici, à l'Etendoir, les oeuvres de votre mari, hommage à vous tous, Couzots et Couzottes, qui faites vivre votre village, relais de l'art en Dordogne.

Remplacez juste Couze par Nouvelle-Aquitaine, et Couzots par Néo-Aquitains et vous avez le programme que défendent Jonathan Prioleaud et Nicolas Florian pour nous tous, les périgordins, habitants d'un département rural pour le Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine.

Dimanche, votez.

Votez pour l'avenir de vos enfants, votez pour la culture, source de développement socio-économique pour nos petits villages.

Votez pour vous faire représenter par les candidats - dont moi-même - de la liste d'union de la droite et du centre avec Nicolas Florian.

179134056_145751377549790_3985831505793262428_n